Cela fait déjà 1 mois que je suis ici aux Etats-Unis, sur la côte Est, en plein cœur de la Caroline du Nord. Eh oui, c’est à Raleigh que j’ai posé mes valises jusqu’au mois de décembre pour poursuivre mes études. Ici, je vais passer le premier semestre de mon Master 1.

 

Dans cet article je vous raconte mon premier mois de vie à l’américaine : l’université, le campus, mon appartement, mes colloques, mon ressenti…. Je vous parle de tout !

Restez bien connectés, je vous embarque dans ma toute nouvelle vie.

 

Le 13 août dernier, il y a 1 mois jour pour jour, j’atterrissais à l’aéroport international de Raleigh-Durham. Tout était confus dans ma tête ! J’étais à la fois surexcitée à l’idée de vivre aux Etats-Unis, de quitter pour la première fois mon chez moi pour habiter ailleurs, d’aller en cours dans une vraie université américaine comme dans les films, de parler anglais, de me faire de nouveaux amis étrangers, de découvrir mon appartement, le campus… J’avais hâte de découvrir tout ce que cette nouvelle aventure me réservait. Et j’étais à la fois anxieuse de partir loin des miens – ma famille, mes amis, mon chéri – soucieuse de ne pas réussir à m’intégrer, de ne pas me sentir bien dans mon nouvel appartement, de ne pas pouvoir manger ce que j’ai l’habitude de manger… bref j’avais peur du changement !

Et bien vous savez quoi ? Je crois que ce changement je l’aime en fin de compte.

La peur de l’inconnu je pense qu’on l’a tous, ce stress à la fois positif et négatif, qui nous excite au même point qu’il nous angoisse.

 

Aujourd’hui toutes mes angoisses se sont envolées et je profite de chaque instant ! C’est une chance incroyable que j’ai de pouvoir étudier aux Etats-Unis. Je sais que beaucoup de personnes en rêvent, alors je tiens avant toute chose à remercier mes parents qui depuis toujours donnent tout pour que mon frère ma sœur et moi puissions faire des études à la hauteur de nos rêves. Sans eux je n’aurais rien pu faire de tout cela.

 

  • Mon appartement, mes colloques

 

J’ai choisi d’habiter dans une résidence universitaire proche du campus pour faciliter mes déplacements. Et franchement, je ne m’attendais pas à autant de confort ! Bon, ce n’est pas le cas de toutes les résidences… mais la mienne est vraiment au top du top !

J’habite donc ‘’The College Inn’’, cette résidence se situe à 15 minutes à pieds de l’université, 10 minutes à pieds de la salle de sport, 10 en bus d’un magasin alimentaire bio, 10 minutes à pieds d’un tas de petits restaurants, cafés et snacks, c’est le top ! Bon d’accord, ça me fait marcher…  Mais vu le nombre de tentations qu’il y a ici niveau nourriture ce n’est pas plus mal ! Ha ! Ha !

Je partage mon appartement avec 3 autres filles, et sincèrement je ne pouvais pas rêver mieux ! J’ai des colloques au top ! On est sur la même longueur d’onde, on a le même rythme de vie, on mange la même chose, on a les mêmes règles de vie… et il faut dire que ça facilite bien la vie en communauté.

Nous avons un très grand salon, avec une cuisine américaine ultra moderne, chacune a sa chambre et sa propre salle de bain, et le grand luxe : on a un lave-vaisselle, une machine à laver et un sèche-linge rien que pour nous ! Si si, je vous assure que c’est du luxe pour un appartement étudiant ! La résidence est super, il y a une grande piscine, une salle de jeu, une cuisine en libre accès avec un frigo remplis de boissons et des placards pleins de petites choses à manger en libre accès (attention… c’est ça le piège !). Non sérieusement, je suis très bien installée !

 

  • Mon adaptation à la nourriture locale

 

J’avoue que j’avais très très peur de la nourriture avant de partir. C’est simple, tout le monde me disait « Les USA pendant 4 mois ? Oh ma pauvre tu vas prendre 6 kilos ! ». Et bien désolée les gars, mais pas moi ! Déjà avant de partir je m’étais dit qu’il en était hors de question et que j’allais faire tout ce qu’il fallait pour ne pas grossir bêtement. Mais finalement, c’est plutôt facile ! Dans nos placards à la colloque il n’y a aucune tentation. Que des trucs de fille ! Et même si on se fait souvent plaisir avec des petites spécialités locales on fait tellement de sport ici que ça ne fait pas trop de dégâts si vous voyez ce que je veux dire… Ha ! Ha !  Ouf sauvées ! Concrètement je marche au moins 1h30 par jour si ce n’est pas plus, et je fais du sport minimum 3 fois par semaine.

Une autre petite frayeur à mon arrivée : les supermarchés. Est-ce quelqu’un a déjà acheté une barrique de 5 litres de jus d’orange ?  Non ? Parce qu’ici c’est tout à fait normal ! Tout est en quantités énormes. Même les escalopes de poulets sont énormes, ça doit être bourré d’hormones ces trucs là… Beurk ! En fait, on n’arrivait pas à trouver des produits bruts, tout était déjà mélangé, déjà cuisiné dans des sauces bien grasses sans trop qu’on sache ce qu’il y avait à l’intérieur. Bref, je n’étais franchement pas emballée par tout ça… Et on a beau dire mais quand on ne peut pas manger ce qu’on veut ça mine le moral. Mais heureusement on a découvert ‘’Food Lion’’ et ‘’Whole Food’’, deux supermarchés Bio où les produits ressemblent fortement aux produits français. Vous ne pouvez pas savoir à quel point ça nous a remonté le moral ! Ouf !

Donc finalement côté nourriture tout va bien, j’ai réussi à trouver mon équilibre.

 

  • L’université – « North Carolina State University » ou « NC State »

 

Il n’y a pas à dire, l’université est géniale ! Et Surtout immense : 8,5 Km2 ! Nous ne sommes pas moins de 37 000 étudiants répartis dans les 8 écoles et facultés différentes de l’Université ! Il y a carrément une compagnie de bus pour traverser le campus avec pas moins de 11 lignes. Mon école, Skema Business School, est la seule école française à y être implantée.

Niveau activités étudiantes il y a de quoi faire, surtout au niveau sportif. Les aménagements sont vraiment supers, la salle de sport est immense, les stades et gymnases sont top, la piscine, les cours de tennis et de badminton aussi. J’ai l’impression que le sport est un peu dans la culture de l’université, pratiquement tous les étudiants  pratiquent une activité physique.

Il y a aussi un tas d’événements organisés pour les étudiants, des visites, des sorties, des tournois, des apéros, des barbecues, des week-ends à thèmes, des soirées cinéma, des discutions avec d’autres étudiants, d’autres origines, et encore des tas d’autres choses sympas.

Bien sûr, il ne faut surtout pas manquer les matchs de basket et de football américain ! Et ici, on porte les couleurs de l’équipe locale : les Wolf ! Impossible de ne pas s’acheter le pull ou le t-shirt aux couleurs rouges de l’université.

Il y a aussi une bibliothèque comme je n’en avais jamais vu, elle est tout simplement gigantesque : 5 étages, 1,5 millions de livres, des ordinateurs dernier cris en veux-tu en voilà, des espaces de travail spacieux et modernes, des salles plus intimistes pour les travaux de groupe, et surtout un ‘’Roof Top’’ avec une vue imprenable sur la forêt et le lac.

Seul petit bémol, vous vous doutez bien qu’un campus si grand ne peut pas être proche sur centre-ville… Il faut donc faire 20 minutes de Taxi ou 30 minutes de bus pour se rendre à « Downtown », le centre-ville de Raleigh.

 

  • La ville de Raleigh

 

Après quelques minutes de bus ou de voiture, nous voilà dans le centre de Raleigh.

C’est une ville très axée sur le business, on y trouve beaucoup de sièges d’entreprises, d’écoles et d’universités. Il y a tout de même des quartiers animés où il est agréable de se promener le soir, pour manger ou boire un verre entre amis. On y trouve aussi plusieurs Malls ou il est impossible de ne pas trouver son bonheur ! D’ailleurs les filles, niveau maquillage tout est beaucoup moins cher ici : les palettes, les pinceaux, les rouges à lèvres… Tout ! Et puis le point très positif c’est qu’aux US on trouve toutes les marques qu’il n’y a pas en France. Niveau vêtements, évidement les marques américaines sont moins chères ici qu’en France, pour le reste c’est kiff kiff.

Pour tout vous dire, je n’ai pas encore eu le temps de visiter comme il se doit cette ville, mais il me reste encore 3 mois pour le faire alors je vous en parlerai plus en détails un peu plus tard.

 

  • Mes projets voyages

 

Ok je l’avoue j’ai la bougeotte, je suis une grande fan de voyage !

D’ailleurs aussitôt arrivée, aussitôt repartie : même pas 3 semaines après mon arrivée à Raleigh j’ai déjà eu l’envie de voir du pays. Avec mes colloques nous sommes allées à Washington DC ! Ce n’est vraiment pas loin d’ici, seulement à 1h de vol. Nous avons donc passé 3 jours sur place. A la base, je me disais que je ne pouvais pas partir des US sans avoir visité la capitale. Et je dois dire que je m’attendais plutôt à une ville froide, avec certes de très beaux musées et monuments, mais pas une ville très fun. Et bien figurez-vous que je me trompais complètement. J’ai A-DO-RÉ cette ville ! Je me serais même vue y vivre… Bon après je l’ai visité en été donc à voir si l’hiver c’est aussi bien. Quoi qu’il en soit je ne vous en dis pas plus sur Washington, je vous écrirai un article spécial pour vous en parler plus en détail.

Je ne compte pas m’arrêter à Washington vous pensez bien… Ha ! Ha !

En octobre je rejoins mon chéri dans une toute nouvelle destination que ni l’un ni l’autre nous ne connaissons : le Canada ! 3 jours à Montréal, puis 3 jours à Toronto, le temps de se retrouver et de visiter ce pays qui m’a toujours attiré.

Enfin, comment ne pas passer par New York avant de rentrer en France ?! Et pas à n’importe quelle période s’il vous plait : avec mes colloques on s’y rend pour Thanks Giving ! Je n’ai jamais eu l’occasion de visiter cette ville et comme tout le monde je pense, j’en rêve. A la période des fêtes, il parait que la ville se transforme, s’illumine et s’enchante pour revêtir les couleurs et les lumières de Noël. Et puis, je vais assister à la grande parade de Thanks Giving. J’ai tellement hâte !

Bien sûr je vous raconterai tout !

 

Voilà pour mon premier mois dans ma nouvelle vie !

Encore une fois j’ai été longue et j’en suis désolée mais j’ai tellement de choses à vous raconter à chaque fois… c’est trop frustrant de me restreindre !

J’espère que cet article vous a plu !

Je vous laisse avec les images et vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures.