Ahhh les études… C’est LE challenge de la jeunesse.

C’est comme un petit parcours du combattant, une sorte de test que la vie nous impose avant d’entrer dans le monde des grands. Les études, c’est loin d’être un long fleuve tranquille ! Ça peut parfois faire peur, être semé d’embuches, sans parler des innombrables doutes et questions que l’on se pose.

Est-ce que cette voie est celle qui me conviendra ? Est-ce que je vais y arriver ? Est-ce que ce métier me plaira vraiment ? Ne suis-je pas trop ambitieuse ? Je prends surement mes rêves pour des réalités… On s’en pose tous des questions !

Alors oui c’est parfois stressant, oui il faut bosser, c’est parfois même long, mais c’est bien une période dont on se souviendra toute notre vie ! Peut-être même comme les meilleures années !

 

Après le lycée on nous demande de choisir les études supérieures que l’on veut faire. Et à ce moment-là on se rend compte qu’il y a 2 catégories de personnes :

  • Ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent faire, depuis toujours, et
  • Ceux qui comme moi savent ce qu’ils ne veulent pas faire, mais n’ont pas une idée précise de ce qu’ils veulent.

 

Personnellement, après avoir obtenu mon Baccalauréat Scientifique avec mention Bien, j’étais seulement sûre d’une chose : les sciences c’était pas pour moi ! J’avais choisi un BAC S sans trop savoir ce que je voulais faire, en me disant que c’était sûrement la voie qui m’ouvrirait le plus de portes. Et même si j’étais plutôt douée dans les matières scientifiques, ce n’était pas ce qui me faisait vibrer.

 

Mes professeurs me poussaient à intégrer une PREPA, une classe préparatoire aux grandes écoles de commerce. Et même si l’idée de faire une Ecole de Commerce me plaisait bien, j’étais beaucoup moins emballée à l’idée d’intégrer une PREPA. Je savais que cette méthode d’enseignement, basée sur l’acharnement au travail et la compétitivité entre les uns et les autres ne me correspondait pas du tout.

Après de nombreuses recherches je me suis rendue compte qu’il y avait 2 moyens d’intégrer une Ecole de Commerce :

  • Faire une PREPA (pour moi il n’en était pas question), ou
  • Préparer un BTS, un DUT ou encore une licence à la FAC et ainsi obtenir un BAC +2

Ces deux possibilités me permettaient par la suite de passer des concours pour intégrer une grande école de commerce.

 

J’ai donc décidé d’intégrer un BTS MUC (Management des Unités Commerciales) au lycée Stanislas à Cannes, en me disant que le commerce allait surement plus me plaire que les sciences. J’avais raison ! Certains disent que les années lycée sont les meilleures de leur jeunesse, et bien moi ça a été les années BTS. Pour la première fois j’étudiais des matières qui m’intéressaient réellement, qui me passionnaient, et mon dieu c’est tellement plus facile d’apprendre dans ces conditions ! J’ai très rapidement fait partie du peloton de tête de classe. Et en parlant de classe, j’étais dans une promotion extraordinaire. Nous étions une classe de 25 élèves, plus soudés que jamais. La meilleure classe de ma vie ! C’est simple, on était tous inséparables. C’est aussi durant ces deux merveilleuses années que j’ai rencontré celui qui partage ma vie depuis maintenant 3 ans, mon chéri Jérémy. Non vraiment, ce BTS a changé ma vie ! J’en suis sortie grandie, épanouie, plus sûre de moi, je me suis fait des amis pour la vie et je suis tombée amoureuse ! Que demander de plus ?!

 

Je n’avais pas choisi ce BTS au hasard, c’est un BTS semi-privé, plutôt très sélectif, avec un enseignement et un accompagnement excellent qui permettent d’amener presque 100 % des étudiants à la réussite ! Attention à condition de travailler tout de même. En plus de préparer les élèves au BTS, ce lycée proposait une préparation aux concours d’écoles de commerce en parallèle. J’ai donc préparé mon BTS en même temps que les concours. Je suis sortie avec grande surprise Major de promotion de l’Académie de Nice des BTS MUC (sur plus de 700 candidats s’il vous plait ! Ha Ha !) A l’issue des concours j’ai intégré Skema Business School. Aujourd’hui je poursuis mes études dans cette superbe école de commerce, entre stages, cours en anglais, universités à l’étranger, voyages, ma vie est plutôt chargée ! Mais je ne regrette en aucun cas mon choix. En ce moment je vis aux Etats-Unis, en Caroline du Nord où j’ai intégré pour 4 mois la North Carolina State University. C’est vraiment une très chouette expérience et je compte bien profiter du reste de mes études pour voyager encore et encore !

 

Pour en savoir plus sur l’intégration des Ecoles de Commerce, je vous invite à lire mon article « Comment intégrer une école de commerce ? ».

 

Voilà pour mon parcours d’étudiante. Je n’ai pas encore terminé mes études, entre stage et cours il me reste environ 2 ans et demi d’école avant d’obtenir mon Master 2 et d’entrer dans le monde du travail.

 

Pour finir je tiens à vous dire une dernière chose : si vous êtes toujours à l’école PROFITEZ DE VOTRE VIE D’ETUDIANT ! Ça ne dure qu’un temps, ensuite on entre dans la vie active, et cela pour le restant de notre vie. Alors oui, la vie au travail sera surement aussi palpitante que la vie étudiante, peut-être même plus encore. Je nous le souhaite ! Et bien sûr, si on fait des études c’est avant tout dans le but de travailler par la suite, de faire le métier qui nous plait, celui qui nous fera vibrer. Et cette perspective est tout aussi excitante ! Mais ne brûlons pas les étapes, chaque chose en son temps. On a trop souvent tendance à penser que c’est une corvée d’aller à l’école, mais on oublie que c’est avant tout une chance de faire des études. Vous ne trouvez pas ? C’est une opportunité que l’on nous donne de pouvoir prendre sa vie en main, de choisir son destin, de croire en ses rêves et de se donner les moyens de les atteindre.

 

J’espère que cet article vous a plu et n’hésitez pas à me le dire en commentaire si vous souhaitez que j’en écrive d’autres à ce sujet.

 

Je vous embrasse.